Revêtement de sol : dernières tendances

Revêtement de sol

 

Comme tous les domaines, les revêtements de sol évoluent vers de nouvelles tendances et technologies pour toujours mieux satisfaire la clientèle à la recherche de nouveautés : optimisation continue des surfaces par le processus moderne d’impression synchronisée des pores et développement de revêtements stratifiés imprimés directement par impression indirecte en creux.

L’innovation date de 2006 mais la grande percée sur le marché est encore à venir. Parallèlement, le design de surface des revêtements de sols de fabrication conventionnelle va en se perfectionnant, gagnant en authenticité et en raffinement. L’impression synchronisée des pores permet la reproduction fidèle à l’original du modèle naturel. Les décors en bois tels décrits par filierebois18.fr, arrivent toujours en tête même si les carreaux  sont entre temps également très prisés dans le monde des revêtements de sols stratifiés. Jusqu’à présent, la demande se faisait essentiellement pour les versions méditerranéennes en terre cuite ou en blanc, les clients recherchent dorénavant des contrastes encore plus marqués créés par l’ardoise et le granite. Les décors fantaisie avec des motifs des années 70, rayures bleues ou vertes, fleurs aux couleurs vives et autres idées de décor créatives réussissent leur effet.

En ce qui concerne les revêtements bois, ce sont  les essences foncées comme le noyer, le wengé ou le merbau qui sont très en vogue ou encore les essences aux teintes plutôt claires comme le chêne ou l’acacia en plus foncées. Le bois prend vie avec un veinage très marqué et de nombreux nœuds. Le jeu des couleurs présente souvent des éléments vivants et certaines lames de revêtements de sols stratifiés affichent même des différences de teintes plus prononcées ce qui renforce l’aspect naturel. Les bois de merisier, de poirier ou encore des bois exotiques comme le palissandre, le bois de teck complètent le spectre de décors disponibles.

Actuellement les consommateurs les consommateurs recherchent avant tout  des produits qui demandent peu d’entretien et qui présentent de la texture, en bref des planchers plus “faciles à vivre”. On voit donc beaucoup de finis brossés, hachurés, mais aussi des planches plus larges aux finis plus mats – et non semi-lustrés – de couleur pâle et naturelle. Par ailleurs, le gris a toujours la cote et c’est en quelque sorte le nouveau beige On assiste aussi à un léger retour du chêne rouge et à une présence marquée des essences nord-américaines. Le rustique chic va dans le sens de la tendance actuel et semble très apprécié des consommateurs.